AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE STAFF VOUS REMERCIE POUR VOTRE INSCRIPTION.
N'HÉSITEZ PAS À PARLER DU FORUM AUTOUR DE VOUS ET À REMONTER LE SUJET SUR BAZZART EN CLIQUANT ICI.
LE FORUM SE SITUE EN 1990, MERCI D'ADAPTER VOS PERSONNAGES À CETTE DÉCENNIE.

Partagez | 
 

 be still and know that i'm with you. (aw)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: be still and know that i'm with you. (aw)   Mar 16 Fév - 21:31

≈ be still and know that i'm with you. ≈

Agréablement surpris par ses retrouvailles avec Amira, une de ses amies d’enfance, Zaid a passé deux bonnes heures en sa compagnie avant qu’il ne doive la quitter, ayant prévu de retrouver Alix dès que celle-ci aurait fini les cours. En effet, lorsqu’il a quitté le travail plus tôt que prévu vers quatorze heures, il lui a envoyé un message pour savoir si elle était libre. Il n’a pas été surpris d’apprendre que celle-ci était enfermée dans un amphithéâtre. Lorsqu’il voit à quel point les études de la belle blonde sont prenantes, il est vraiment plus que ravi d’en avoir fini avec tout ça. Certes, il n’a pas encore trouvé un travail correspondant à son diplôme mais il ne s’affole pas pour autant. Zaid est diplômé depuis seulement quelques mois et comme tout le monde le sait, un travail, ça ne nous tombe pas dessus excepté si on a de bonnes relations. Cependant, ses relations à Zaid, elles ne sont pas assez « bonnes » pour lui permettre de trouver un travail dans son domaine, rapidement.
Le jeune homme a passé une bonne demi-heure dans les transports en commun pour rejoindre l’université où étudie son amie. A la base, ils se sont donné rendez-vous devant un petit café dans lequel ils ont leurs habitudes mais de bonne humeur comme bien souvent, Zaid a pris l’initiale d’aller surprendre Alix en étant là lorsqu’elle sortirait des cours. Il s’était dit que ça serait davantage de temps passé en sa compagnie ce qu’il ne refusait jamais. La belle blonde, il ne la connaît que depuis quelques mois, cinq ou six si ses souvenirs sont bons mais elle a rapidement pris une place importance dans sa vie. Elle fait partie des têtes qu’il voit le plus souvent et ce n’est pas fait pour lui déplaire, bien au contraire.
Prévoyant et suspicieux lorsqu’il s’agit des transports en commun, il est parti en avance et bien évidemment, il n’a rencontré aucune gêne sur le trajet. Par conséquent, il a un quart d’heure d’avance. Il n’a jamais été très patient le garçon alors il prend difficilement son mal en patience. Machinalement, il lève la tête vers le bâtiment qu’il connaît pourtant et ses yeux tombent sur une des fenêtres. Alix est là, derrière le carreau, lui faisant un signe de la main. Il sourit grandement, lui rendant son coucou. De toutes les pièces que comporte cette université, elle est tombée dans celle qui donne sur la rue où il se trouve. Quelle coïncidence.
Alix arrive. Zaid la voit se rapprocher de lui, peu à peu. Il attend sur le trottoir d’en face. Il s’assure qu’elle traverse prudemment la route. Elle est là. « Bonjour toi. » Il la prend dans ses bras en guise de salutation et de suite, son odeur lui chatouille les narines. Il la libère de son emprise. « Comment s’est passé ta journée ? » Il sourit, comme à chaque fois qu’elle est près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Mer 17 Fév - 18:57

Une journée comme les autres. Une journée de cours encore plus ennuyante de la précédente. Faut dire qu'Alix, elle n'écoutait plus que d'une oreille en cette fin d'après-midi. Cela faisait plusieurs heures qu'elle se trouvait assise dans l'amphithéâtre, à écouter son professeur d'anatomie blablater sur tout, mais, surtout sur des choses qu'elle savait déjà. Ils n'avaient eu que quelques malheureuses minutes de pause durant laquelle elle en avait profité pour aller se chercher un café au distributeur. Ce dernier n'avait rien d'exception, c'était plus de la flotte qu'autre chose mais, il lui permettait de garder les yeux ouverts encore un petit moment et c'est tout ce qu'elle demandaient.
Son cours venait tout juste de reprendre lorsqu'elle reçut un texto de Zaid qui lui proposait de le retrouver au café habituel après sa journée de cours. Elle n'eut pas besoin de réfléchir bien longtemps pour lui répondre qu'elle serait évidemment présente. S'il y a bien une chose que la jeune femme aimait en ce moment, c'était passer du temps avec Zaid. Elle ne se lassait jamais de sa présence et encore moins de son sourire. En parlant de sourire, le sien aperçut instinctivement quand elle appuya sur le bouton d'envoi. Elle rangea alors son portable dans sa trousse, pouvant ainsi garder un oeil dessus si jamais il se mettait à vibrer. Le peu de temps qu'il restait, elle le passa à regarder à droite et à gauche, essayant de temps à autre de s'intéresser à ce que le médecin pouvait raconter.
Manque de chance pour celui-ci, Zaid apparut de l'autre côté de la fenêtre et la demoiselle ne put s'empêcher de sourire davantage en lui faisant signe. Concentration 0. Elle fut assez étonnée de le voir ici, devant l'établissement or, c'était une très jolie surprise. Lorsque la sonnerie se mit à retentir, Alix se précipita pour gagner l'extérieur et si elle aurait pu courir, elle l'aurait fait or, elle se voyait mal traverser les couloirs comme une voleuse. Elle se contenta de faire des signes et des sourires par ici et par là lorsqu'elle croisa des connaissances, traçant tout de même pour rejoindre au plus vite son ami qui l'attendait de l'autre côté de la rue. Elle regarda de chaque côté alors de traverser puis, se précipita dans les bras du jeune homme, le sourire aux lèvres. Je suis hyper contente que tu sois là ! Elle s'écarta légèrement dans le but de le dévisager de haut en bas. Il était toujours beau et bien habillé Zaid, il y avait vraiment rien à dire. Il lui demanda comment c'était passé sa journée et elle haussa légèrement les épaules. Dans l'ensemble, ça a été et la tienne ? Elle n'avait pas été des plus extraordinaires or, elle n'avait pas été terrible non plus. Alix espérait qu'il en soit de même pour Zaid d'ailleurs, elle leva la tête en sa direction, tout sourire comme d'habitude, impatiente de connaître sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Mer 17 Fév - 20:30

≈ be still and know that i'm with you. ≈

Zaid a encore son skate sous le bras alors qu’au final, ses retrouvailles avec Amira ont changé ses plans et l’ont « empêché » de se rendre au skate parc, comme il l’avait prévu. Il hausse les épaules, machinalement. Pas grave. Le skate parc, il a quotidiennement des occasions d’y aller même si depuis qu’il est passé à temps plein, c’est plus compliqué. Cependant, ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de retrouver quelqu’un qui a fait partie de sa vie passé.
Il contient un frisson. Avec la nuit qui est tombée, le froid redouble d’intensité dehors. Il ne sait pas ce qu’ils vont faire avec Alix, lorsqu’elle sera avec lui mais une chose est sûre, ils n’allaient certainement pas trop traîner dehors. Zaid fait une grimace, il se voit mal l’amener chez les Khalil. Avec le peu d’amis qu’il a osé présenter à ses parents, ces derniers se sont toujours montrés suspicieux d’autant plus lorsqu’il s’agit de filles. Il ne souhaite pas rendre Alix mal à l’aise puis il juge que c’est encore trop tôt. Il n’a pas de doute quant au fait qu’Alix et lui, ça a de grandes chances de durer pendant des années. Lorsqu’il jugera le moment bon, il la présentera à ses parents. Il soupire : encore un désavantage de vivre dans une famille avec des parents trop fermés. Heureusement, ses frères et sœurs sont tout le contraire.
Toutes ses pensées s’envolent lorsqu’il la voit sortir de son université, de l’autre côté de la rue. Rapidement, Alix se retrouve à quelques centimètres de lui et comme souvent, lorsque c’est comme ça, il ne pense plus à grand-chose excepté à elle. « Je suis hyper contente que tu sois là ! » Il sourit, grandement. C’est sa façon à elle de le saluer et en même temps, ça lui fait plaisir à Zaid. Le jeune brun laisse échapper un rire lorsque le plus naturellement du monde, Alix se met à l’observer. Ça pourrait lui paraître bizarre mais non. Il n’y a pas grand-chose de bizarre entre eux. « Dans l'ensemble, ça a été et la tienne ? » Sans réfléchir, il replace l’une des mèches de ses cheveux blonds derrière son oreille, avec un petit sourire sur les lèvres. « J’ai commencé à cinq heures à cause de l’inventaire du magasin mais ça va. » En réalité, en cette fin de journée, il commence sérieusement à sentir la fatigue lui tomber dessus mais il préfère quand même passer un moment avec son amie plutôt que de rentrer se reposer. « Qu’est-ce que tu veux faire ? » Après tout, ils ne vont pas rester là, sur le trottoir au milieu des passants. Puis si jamais Alix n’a pas d’idée, ils pourront se rabattre sur le café dans lequel ils avaient décidé de se rendre, au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Mer 17 Fév - 21:33

Elle aurait pu tout simplement rentrer chez elle. S'installer dans sa chambre avec son casque audio sur les oreilles dans le but de ne pas entendre les cris stridents parcourir les différentes pièces de la maison. Faut dire que quand ce n'était pas son frère qui foutait la merde à la maison, ce sont ses parents qui s'engueulaient à cause de lui. Alix avait énormément de mal à supporter cette situation ces derniers temps. Elle a toujours connu sa famille unie, heureuse, aimante mais ces derniers mois, à part se tirer dans les pattes, il n'y avait plus vraiment d'échanges. Parfois, ils faisaient semblant, surtout lors des dîners or, les choses finissaient toujours pas tourner autour du jeune homme. La petite blonde ne savait plus vraiment quoi penser... Est-ce que son frère est innocent ? Est-ce qu'il a osé lui mentir, pour la toute première fois de sa vie ? Elle aimerait le croire, pensait qu'ils étaient encore et toujours sincères l'un envers l'autre, qu'ils formaient toujours le duo parfait et que ça durerait encore longtemps mais, si la jeune femme en question avait raison ? Il suffisait qu'un seul faux pas. Il n'a pas un mauvais fond, c'est un amour mais, Alix sait que parfois, il traîne dans des histoires louches, elle sait qu'il peut avoir des élans de mauvaises conduites. Peut-être que ce n'était qu'un accident. Arriverait-elle à lui pardonner si c'était le cas ?
Zaid finit par la tirer de ses pensées en lui proposant un rendez-vous. Elle fut vraiment contente d'apprendre qu'elle n'avait pas besoin de rentrer chez elle de suite. D'ailleurs, la demoiselle fut l'une des premières sortie de cours et elle ne se retint pas pour courir dans les bras de son ami qu'elle était vraiment heureuse de retrouver, surtout ici. Plus ils passaient du temps ensemble et plus elle était contente. Elle lui demanda rapidement comment s'était passée sa journée. J’ai commencé à cinq heures à cause de l’inventaire du magasin mais ça va. Alix ne put s'empêcher de grimacer légèrement en l'entendant dire qu'il avait commencé à 5 heures du matin et qu'il était tout de même venu la chercher jusqu'ici. Tu devrais être en train de te reposer là, tu sais ?! Il va être crevé demain matin et évidemment, la demoiselle allait culpabiliser. Il replaça l'une de ses mèches de cheveux et elle lui sourit de plus belle. « Qu’est-ce que tu veux faire ? » S'appuyant davantage sur sa jambe gauche, elle réfléchit un instant avant de sentir un petit vent lui balayer les cheveux. On va se poser quelque part au chaud ? Il commence à faire froid ! Café, centre commercial, cinéma, elle prenait tout tant qu'ils étaient au chaud. Elle baissa les yeux sur sa planche avant de relever les yeux vers Zaid. Tu m'apprendras à en faire un jour j'espère ?! Ca faisait quelques mois qu'ils se connaissaient, elle avait toujours rêvé de savoir faire du skate et pourtant, elle ne lui avait jamais posé la question qui était pourtant évidente en soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Jeu 18 Fév - 14:57

≈ be still and know that i'm with you. ≈

Mine de rien, ils en ont déjà fait du chemin en à peine quelques mois. Zaid se souvient du jour où il a rencontré Alix pour la première fois, celle-ci était au bras d’un de ses potes. Il dit pote parce que ce n’est pas vraiment un ami mais plus quelqu’un qu’il a l’habitude de voir grâce à des relations communes. A cette époque, il voyait Alix comme il voyait ce pote : de temps en temps. Puis, les choses entre eux ont tourné court. Cela aurait pu signer la fin. En règle générale, lorsqu’un pote rompt avec sa copine, elle disparaît de la surface de la tête, elle devient quelqu’un qu’on a connu, dans le passé. Au contraire, Alix a continué à faire partie de la bande et leurs moments passés ensemble ont doublé voire triplé. Aujourd’hui, lorsque Zaid a un moment de libre, c’est souvent avec la jolie blonde qu’il le passe, seulement à deux ou en groupe mais dans tous les cas, elle est là. Alix est devenue une véritable amie, plus que ce pote parmi tant d’autres.
Une grimace apparaît sur le doux visage de son amie lorsqu’il lui dit qu’il a dû commencer le travail à cinq heures du matin. Zaid, il n’a jamais été du matin, c’est plutôt à un gars du soir alors inutile de dire que le réveil a piqué. Heureusement, demain, c’est la dernière de la semaine. Il n’a pas à enchaîner avec plusieurs jours de travail. « Tu devrais être en train de te reposer là, tu sais ?! » Zaid sourit. Il y a beaucoup de choses qu’il aime chez Alix mais il la trouve particulièrement attendrissante lorsqu’elle le couve de cette manière. Il faut dire qu’ils sont toujours attentifs l’un à l’autre. « Je sais mais j’avais envie de faire ta bouille. » Il accompagne sa remarque par un geste : il vient doucement lui pincer la joue. Il sourit. Zaid ne s’en cache plus à présent. Si au début, il était plus discret, aujourd’hui il n’hésite pas à lui dire lorsqu’il a envie de la voir.
Zaid lui laisse le choix. En toute honnêteté, il ne sait pas ce qu’ils pourraient faire ce qui est un comble dans une ville comme New-York grouillant d’activités en tout genre. « On va se poser quelque part au chaud ? Il commence à faire froid ! » Il aime sa réponse puisqu’il est gelé et ça, malgré qu’il soit bien couvert. Il a vraiment hâte que les beaux jours reviennent. A la suite de la réponse d’Alix, il passe en revue tous les endroits où ils ont l’habitude d’aller. « Peut-être le centre commercial ? » Il y en a une pelleté à New-York mais elle va comprendre duquel il parle. C’est leur favori. Là-bas, il y a une boutique qui vend des jus de fruits à tomber et à des prix abordables ce qui ne gâche rien. « Tu m'apprendras à en faire un jour j'espère ?! » A son tour, il baisse les yeux vers son skate. Zaid est à la fois et content de cette demande. Il ne s’attendait à ce qu’elle lui demande, à vrai dire. En effet, ce n’est pas un secret pour Alix qu’il aime le skate et en fait depuis des années. Il s’est toujours dit si elle avait voulu apprendre, elle lui aurait demandé plus tôt. « Tu veux ? » Il affiche un sourire sur ses lèvres. « Ça sera avec plaisir ! » Comme tout ce qu’il fait en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Jeu 18 Fév - 19:59


Leur relation était plutôt étrange. Dans un premier temps, personne n'aurait cru qu'ils resteraient en contact et puis finalement, ils devinrent très proches. Si proches que certains se demandent ce qu'il se passe réellement entre eux. On dit qu'ils formeraient un très beau couple mais Alix, elle est dans le déni. A vrai dire, elle n'écoute même pas ce qu'il peut se dire autour d'elle. Elle profite juste du temps passé avec le jeune homme parce qu'avec lui, elle se sent bien, elle se sent elle. Elle n'a jamais eu besoin de faire semblant, de mentir ou de lui cacher certaines choses. Elle lui fait tout simplement confiance.
Elle ne pouvait s'embêter de lui faire une remarque sur le fait qu'il devrait être en train de dormir ou du moins, de se reposer à l'heure actuelle plutôt que d'être là, debout devant elle, en train de se geler les fesses pour passer du temps avec elle. Alix, elle voulait pas qu'il tombe malade et qu'il lui en veuille ou qu'il soit trop fatigué demain. De toute façon, elle était toujours aux petits soins avec tout le monde, en particulier avec les personnes auxquelles elle tenait vraiment. Elle ne pouvait s'empêcher de faire du soucis pour eux, de veiller à ce que tout tourne rond, tout soit parfait dans leur petite vie. Elle en faisait de même avec Zaid, ce n'était pas négociable. Une vraie maman poule ! Je sais mais j’avais envie de faire ta bouille. Il lui pinça légèrement la joue et elle afficha une petite moue toute mignonne avant de se mettre à rire. Après, je t'avoue que je préfère que tu sois là ! Bah oui, elle l'adore Zaid et passer du temps avec lui est un véritable plaisir. Il est devenu indispensable à sa vie si bien qu'elle se demande encore aujourd'hui ce qu'elle faisait avant qu'il n'arrive.
Il lui proposa de choisir une occupation et c'est sans réfléchir qu'elle demanda de se rentrer dans un lieu au chaud plutôt qu'en extérieur. Alix, elle adore être dehors or, par un temps comme celui-ci, elle préfère largement être enfermée entre quatre murs. Elle laissa Zaid réfléchir quelques instants et puis, il lui proposa le centre commercial. Naturellement, elle acquiesça d'un geste de la tête avant de sourire et de lui prendre le bras pour partir en direction du centre. Elle profita de ce moment pour baisser les yeux sur son skate et lui demander si un jour, il accepterait de lui apprendre à en faire. Tu veux ? Il semblait super étonné de sa question mais, la jeune femme était on ne peut plus sérieuse. Ça sera avec plaisir ! Elle sourit de plus belle en levant la tête en sa direction. Cool, j'ai toujours voulu savoir en faire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Jeu 18 Fév - 21:13

≈ be still and know that i'm with you. ≈

Lorsqu’elle rit après qu’il lui ait gentiment pincé la joue, il l’accompagne. Zaid aime entendre le rire de son amie. Il est si mélodieux et bien souvent, communicatif. En effet, lorsque le jeune homme entend la belle blonde rire, il ne peut rarement s’empêcher de rire lui aussi. Il a remarqué ce point qu’ils ont en commun peu de temps après leur rencontre mais ça s’est confirmé au fil des moments passés ensemble. Effectivement, Zaid est aussi connu pour son rire communicatif. Il faut dire qu’il a toujours eu le don d’amuser les gens même les plus coriaces. « Après, je t'avoue que je préfère que tu sois là ! » Zaid sourit, mi attendri mi ravi. Honnêtement, il l’espérait même si il est assez réaliste pour savoir que sa petite surprise plairait forcément à son amie. Mine de rien, il commence à la connaître. A force de se fréquenter, ça devient inévitable : on apprend à connaître l’autre, à apprendre ce qui lui plait et au contraire, ce qu’il faut mieux éviter. Zaid, il est curieux de tout savoir sur Alix mais pas tout de suite, pas d’un coup. Il aime cette phase de découverte. « J’espère bien, tiens ! » Il sourit, encore.
Une fois qu’ils se sont mis d’accord sur l’endroit où ils allaient au moins passer l’heure à suivre, ils se mirent en route. En écartant tous les endroits extérieurs et en se concentrant sur les lieux qu’ils ont l’habitude de fréquenter, ils n’ont pas mis longtemps à se décider. La vérité, c’est que l’un comme l’autre, ce qu’ils veulent, c’est la présence de l’autre, peu importe l’endroit. A peine partis, Alix lui demande si un jour, il lui apprendra à faire du skate. Bien que surpris, le jeune homme répond évidemment par le positif. « Cool, j'ai toujours voulu savoir en faire ! » L’enthousiasme de la belle blonde lui fait plaisir et il se promet d’organiser ça rapidement, un jour de beau temps de préférence. « Il suffisait que j’arrive dans ta vie pour ça. » Il sourit, amusé par sa propre remarque.
Les voilà arpentant différentes avenues de New-York. Zaid se souvient. Petit, il était tellement impressionné par la hauteur des buildings, les lumières des magasins, les centaines d’individus marchant sur les trottoirs. Aujourd’hui, il est plus qu’habitué. Il n’a pas peur d’avancer, sans s’arrêter. En effet, il a compris que personne ne le laisserait passer alors pourquoi le faire ? C’est New-York. Les gens se bousculent toutes les minutes. Evidemment, il fait quelques exceptions comme lorsqu'il s'agit de personnes âgées ou avec un handicap. Heureusement, le bras d’Alix tient le sien. Ainsi, il lui est impossible de la perdre. Après une vingtaine de minutes de marche dans le froid, ils arrivent à destination. En gentleman, Zaid tient la porte à son amie et la referme derrière lui. « Tu l’auras sûrement compris, je veux un de ces fameux jus de fruits. J’en ai même besoin ! » Il lui sourit puis passe son bras sur ses épaules pour l’entraîner vers la boutique en question. Evidemment, il y a la queue. Ils se placent derrière les clients qui attendent déjà. Bien qu’ils soient arrivés, il n’enlève pas pour autant son bras des épaules d’Alix. Il tourne la tête vers elle, la voyant lire les différents jus de fruits proposés écrits au-dessus du comptoir. Le menu, ils le connaissent sur le bout des doigts mais c’est un réflexe. « J’aide Wes pour son déménagement le week-end prochain. Ça se terminera sûrement par des bières et des pizzas, tu devrais nous rejoindre. » Wes, c’est un ami qu’ils ont en commun. Il ne verra aucun inconvénient à ce qu’Alix les retrouve une fois le déménagement bien avancé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Jeu 18 Fév - 22:11

Passer du temps avec Zaid c'est vraiment la meilleure chose qu'il pouvait lui arriver dans un moment pareil. Alix n'avait qu'une envie, c'était passer le moins de temps possible à la maison. Faut dire qu'elle en avait marre de défendre son frère, qu'elle ne savait même pas coupable ou non. Elle en avait aussi marre d'entendre ses parents se disputaient pour cela alors qu'avant, c'était toujours la joie et la bonne humeur à la maison. Elle avait toujours le sourire aux lèvres et, elle essayait de le garder même dans les pires situations. Pour garder son énergie, sa positivité, elle devait passer du temps avec des personnes qu'elle appréciait, des personnes qui lui remontaient le moral, des personnes comme Zaid évidemment. J’espère bien, tiens ! Elle lui sourit de nouveau en guise de réponse, on ne peut plus heureuse. A croire que son sourire, il ne disparaissait jamais lorsque son ami était dans les parages. Son rire non plus. A chaque fois qu'elle le voyait, qu'elle entendait sa voix, c'était un pure moment de bonheur.
Soudain, elle eut enfin la bonne idée de lui demander de lui apprendre à faire du skateboard un de ces jours. Faut dire qu'elle a toujours connu Zaid avec un skate à la main, qu'elle a toujours voulu apprendre à en faire, mais qu'elle n'avait jamais fait le rapprochement pour autant. C'était le moment où jamais, l'occasion rêvée. Elle lui aurait bien proposé sa première séance maintenant or, il faisait un froid de canard en cette fin d'après-midi, autant reporter cela à une prochaine fois.  Elle savait qu'une annonce pareille, Zaid n'allait pas l'oublier. Il allait surement garder cette idée en tête pour la ressortir plus tard et à ce moment là, comme à chaque fois, Alix répondra présente. Il suffisait que j’arrive dans ta vie pour ça. Elle le regarde en battant des cils tel un papillon battant des ailes. Grand sourire niais aux lèvres, elle n'aurait pas pu dire mieux.  C'est un signe ! Un signe du destin qui disait qu'ils étaient faits pour être ensemble. Enfin, pour traîner ensemble. Jamais plus l'un sans l'autre, c'est une certitude.
Alix s'accrocha à son bras pour ne pas le perdre dans les rues de New York. Comme toujours, les gens se pressaient. La plupart de la population travaillait dur, trop dur si bien que certains commençaient seulement leur journée de travail. Alix voulait bien comprendre qu'ils étaient pressés or, il suffisait de partir en avance pour éviter de se comporter ainsi. Oui, elle fait partie de ces personnes qui prennent leur temps. On ne vit plus autrement ! Enfin bref, comme il faisait froid, elle ne dit rien, elle ne bougonna pas au contraire, elle restait plutôt calme, collée à Zaid pour avoir plus chaud et ce, jusqu'à ce qu'ils arrivaient devant l'entrée. Il lui ouvrit la porte et elle entra devant lui, faisant une légère révérence, minable, en rigolant. C'était plus fort qu'elle, jamais elle ne se prenait au sérieux. Elle attendit qu'il ferme la porte pour continuer son chemin, son bras autour de ses épaules. Tu l’auras sûrement compris, je veux un de ces fameux jus de fruits. J’en ai même besoin ! Alix se mit à rire, l'eau déjà à la bouche. Elle prit un air on ne peut plus sérieux, réfléchit quelques secondes avant de lâcher : J'en veux un avec... de la cerise ! Elle sourit de nouveau, le suivant jusqu'au stand de jus de fruit devant lequel ils s'arrêtaient.
Comme toujours, il y avait du monde. Il y avait toujours du monde ici. Faut dire qu'ils faisaient les meilleurs jus de fruit de la planète. Alix fixait la carte des yeux, comme si elle ne la connaissait pas par coeur. Posant sa tête contre l'épaule du jeune homme, elle chercha encore quelques secondes avant de faire son choix. J’aide Wes pour son déménagement le week-end prochain. Ça se terminera sûrement par des bières et des pizzas, tu devrais nous rejoindre. Elle tourne la tête en sa direction fronçant légèrement les sourcils. Elle adopta un air surprise, incrédule.  Hey ! Pourquoi je suis pas invitée au déménagement ? Je suis une fille, c'est pour ça ? Genre les filles, elles ont pas assez de force pour déplacer des meubles et tout ça. N'importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Ven 19 Fév - 18:09

≈ be still and know that i'm with you. ≈

Les téléphones portables, en voilà une bonne invention. Il y a encore quelques années, personne n’imaginait qu’on pourrait finir par se joindre aussi facilement. Pourtant, le monde ne cesse d'évoluer, en voilà encore une preuve. Sans son téléphone, certes acheté d’occasion à l’un de ses amis, Zaid n’aurait pas pu joindre Alix aussi facilement et rapidement. En effet, après ses retrouvailles avec Amira, il aurait dû rentrer chez lui et se servir du téléphone fixe des Khalil pour appeler chez les Westbrook, en espérant tomber sur Alix or ça aurait été peine perdue puisque celle-ci se trouvait à l’université. Non vraiment, Zaid remercie chaque jour un peu plus ce nouveau gadget qu’il trouve très utile. Pour être tout à fait honnête, il aurait certainement du mal à s’en passer maintenant qu’il y a goûté. Ça comporte tellement d’avantages à ses yeux : c’est rapide et surtout, très pratique.
Zaid se réjouit déjà à l’idée de voir Alix sur son skate, essayant d’apprendre l’art de cette discipline. Il ne doute pas du fait que certains moments de cet apprentissage risquent d’être hilarants. Effectivement, il se souvient que plus jeune, lui aussi a offert de nombreuses scènes comiques à ceux qui l’entouraient. Mine de rien, savoir manier un skate n’est pas donné à tout le monde et il faut du temps pour y parvenir. Certains ne s’en sortent jamais vraiment. Zaid ne les blâme pas. Il y a des domaines dans lesquels il n’est pas très doué lui aussi comme le patin à glace par exemple. Il a essayé, comme tout le monde mais ce n’est définitivement pas fait pour lui. Cependant, ce n’est pas uniquement pour les moments drôles qu’il a hâte d’apprendre à son amie à faire du skate mais aussi parce que cela signifie d’autres moments passés en sa compagnie à partager avec elle ce qui s’avère être l’une des plus grandes passions de sa vie. Il y a de quoi être impatient. Il s’autorise tout de même une petite plaisanterie sur ce sujet. « C'est un signe ! » Zaid aime cette réponse. Il n’a jamais vraiment cru au destin ou au fait que les choses arrivent par hasard mais cette réponse, il l’aime quand même. Elle l’amuse.
Arrivés au centre commercial, Alix ne peut s’empêcher de faire le pitre comme elle en a l’habitude. Ça faisait longtemps, tiens ! Evidemment, Zaid en rit parce que c’est si bien fait qu’il ne peut faire autrement. Cette révérence, il la garderait en mémoire pour tous les moments où il aurait besoin de rire parce que oui, même lorsqu’elle n’est pas avec lui, Alix parvient à le faire rire. Parfois, sans qu’il ne le contrôle, des brides de souvenirs lui reviennent en mémoire et il rit, tout seul, bêtement. Zaid annonce à la belle blonde qu’il veut un jus de fruits. A chaque fois qu’il se rend dans ce centre commercial, il en achète un. Pourtant, il ne roule sur l’or mais c’est l’un de ses péchés mignons contre lesquels il n’arrive pas à combattre. Faut bien se faire plaisir dans la vie. « J'en veux un avec... de la cerise ! » L’annonce de son amie lui donne envie. Il aime la cerise, Zaid alors pourquoi pas ? Cependant, il sait qu’il allait encore hésiter jusqu’à ce qu’il se retrouve devant le serveur, obligé de faire un choix. « Oh, oui, c’est bon la cerise ! » s’exclame-t-il à son tour. Il est comme un gosse devant ce stand, se contentant des choses simples de la vie.
Positionnés dans la fille d’attente qui après vérification, compte au moins cinq clients avant eux, Zaid aborde l’imminent déménagement d’un de leurs amis en commun. A peine a-t-il achevé sa phrase que les yeux d’Alix se tournent vers lui. Rapidement, elle affiche une mine étonnée. Alors, il s’attend à une remarque. Il la connait assez bien pour savoir que ça va arriver et ça ne manque pas ! « Hey ! Pourquoi je suis pas invitée au déménagement ? Je suis une fille, c'est pour ça ? » Il rit parce qu’il ne peut pas s’empêcher de rire après cette remarque. Il est vrai qu’à sa connaissance, Wes n’a convié que des bras d’hommes pour son déménagement. « Moh, tu veux peut-être que je lui en touche deux mots ? » Il prend une voix douce et une mine triste, tout ça théâtralement. Puis, il ajoute quand même. « Plus sérieusement, on doit seulement être quatre. Il n’a pas grand-chose à déménagement puisqu’il part de chez ses parents pour un petit studio. » En effet, le déménagement risque d’être rapide. Zaid sait que ce qui les empêchera d’avoir fini en quelques heures, c’est la circulation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Ven 19 Fév - 19:02

Finalement, peut-être que le fait d'être sorti avec son ex n'était pas une mauvaise chose. Peut-être qu'elle avait bien fait également de rompre avec lui. Faut dire qu'il s'était comporté comme un vrai connard à son égard alors qu'Alix, elle l'aimait vraiment et était prête à croire que c'était l'homme de sa vie. Faut dire que c'était son premier, le seul mec pour qui elle aurait absolument tout donné. Elle lui avait confiance en lui comme en personne d'autre. Elle pensait qu'il était également sincère avec elle lorsqu'il lui disait l'aimer. Au final, peut-être que ce n'était pas si important que ça aux yeux du jeune homme puisqu'il avait réussi à la tromper, à lui mentir également. Pourtant, lorsque la petite blonde a décidé de mettre fin à leur histoire, il n'a pas hésité à lui balancer dans la gueule que ce n'était pas la première fois. A croire qu'il essayait de la faire encore plus souffrir. Alix, elle aurait pu arrêter de croire en l'amour, au grand amour et pourtant, ce n'est pas le cas. Elle retire seulement quelques informations de ses erreurs. Elle garde les bonnes choses, les bons moments passés avec lui mais aussi le fait que c'est grâce à lui qu'elle a put rencontrer Zaid.
Zaid qui accepte d'ailleurs de lui apprendre à faire du skate. Zaid avec qui elle aime passer de longs moments même si c'est pour ne rien se dire ou pour ne rien faire. Zaid qui l'emmène au centre commercial pour aller boire un jus de fruit. Zaid qui joue au gentleman. Quand elle y réfléchit, elle n'a aucun défaut à lui le reprocher. Il a toujours été franc avec elle. Il arrive à lui donner le sourire même lorsqu'elle a l'impression que tout son monde est sur le point de s'écrouler. Il a un sourire et un rire communicatifs qui font en sorte qu'à ses côtés, on a vraiment l'impression d'invincible, intouchable. Zaid, c'est une épaule pour pleurer, un regard magnifique dans lequel on peut se plonger à tout moment, un sourire à en faire tomber plus d'un, un humour à s'en rouler par terre et des paroles sages. Zaid, c'est une partie d'elle à présent, c'est un véritable coup de coeur dont elle ne pourrait se passer. Oh, oui, c’est bon la cerise ! Ah oui c'est vrai, Zaid, c'est aussi un grand enfant. Qu'est-ce qu'on pourrait demander de plus à un homme ? C'est vraiment le mec parfait, l'homme idéal. C'est comme ça qu'elle le voit Alix, comme son super héro.
Ils se trouvent dans la file d'attente, en train de patienter lorsqu'il décida de lui parler du déménagement de Wes. Evidemment, elle ne peut s'empêcher de bougonner, de faire une réflexion qui fait sourire son ami qui prend un air compatissant. En vrai, elle sait qu'il se fout d'elle mais, elle s'en fout, ça la fait rire plus qu'autre chose. Moh, tu veux peut-être que je lui en touche deux mots ? Finalement, elle grimaça, plus très sûre de ses propos. Elle hausse les épaules et fait semblant d'adopter un air hautain. Je vais y réfléchir ! C'est pas qu'elle ne veut pas mais, elle n'a pas vraiment de force dans ses petits bras et franchement, elle préfère passer sa journée dans les boutiques plutôt que de soulever des meubles. Ce n'est pas une fille pour rien. Plus sérieusement, on doit seulement être quatre. Il n’a pas grand-chose à déménagement puisqu’il part de chez ses parents pour un petit studio. Alix lui sourit davantage, heureuse d'entendre sa réponse. Ouais du coup, je vous rejoindrais là-bas enfin, si tu veux toujours bien de moi. Le jour où elle refusera de passer une soirée en sa compagnie, il tombera sans doute des grenouilles voire des cordes. Autant ne pas tenter le diable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Sam 20 Fév - 14:25

≈ be still and know that i'm with you. ≈

Si il y a bien une chose pour laquelle Zaid n’a jamais été très doué, c’est l’attente. Le jeune homme n’est pas connu pour sa patience légendaire. Au contraire, on le reconnaît plutôt pour son impatience indomptable à tel point que lorsqu’il réussit à se montrer patient, à de rares reprises certes mais quand même, ses proches lui font toujours la remarque. A croire qu’il ne peut pas améliorer cette facette de sa personnalité ! Bon, il faut dire qu’il n’y croit pas vraiment lui-même. Si il avait dû gagner en patience, il l’aurait fait plus tôt. Après, il n’a que vingt-deux ans, ce n’est peut-être pas cause perdue. Cependant, il ne fait quasiment pas attention aux nombres de clients qui doivent passer avant eux, il les a simplement compté pour avoir l’information, il a peut être laissé échapper un soupire mais c’est tout. Aucune remarque, il n’a pas râlé et ça, parce qu’il est trop occupé à parler avec Alix, à rigoler avec elle. Alix rend l’attente plus agréable voire inaperçue. Actuellement, ils parlent du déménagement d’un de leurs amis communs. Après des mois où il a économisé sérieusement, il a enfin pu acquérir le bail d’un studio. Ce n’est pas grand, certes mais c’est mieux situé que l’appartement de ses parents et surtout, ça lui permet d’obtenir son indépendance. A vingt-quatre ans, il est temps.
Zaid pense de plus en plus souvent au moment où lui-même pourra déménager. Il aime vivre avec sa famille, notamment avec son frère et sa sœur mais il grandit. Aujourd’hui, c’est un homme. Il est diplômé et possède un travail. Certes, son salaire n’est pas énorme, cela lui permet simplement d’envisager la colocation mais il n’est pas contre, à condition de trouver le bon colocataire. Il se dit même que ça serait un bon début. Lui qui a l’habitude de vivre dans une maison animée, vivante, il se voit mal faire face au silence et à la solitude, du jour au lendemain. Très peu pour lui. Puis, il doit aussi avouer que voir son aîné prendre son envol et l’entendre vanter les mérites d’avoir son propre logement le motive davantage. Il commence à avoir besoin de plus de liberté Zaid, plus qu’il peut en avoir en vivant chez ses parents. Peut-être que cela serait différent avec des parents plus modernes, moins proches de leurs principes mais ses parents sont de ce genre-là alors la question ne se pose pas.
Finalement, Alix le tire de ses pensées. « Je vais y réfléchir ! » Il est amusé de voir cet air hautain qu’elle prend. Elle est riche, Alix. Du moins, ses parents le sont mais il ne l’a jamais attendu s’en vanter ou bien, il ne l’a jamais vu se comporter avec la parfaite petite fille de riche. Par conséquent, c’est toujours amusant de la voir essayer d’en prendre les manies. « Ouais du coup, je vous rejoindrais là-bas enfin, si tu veux toujours bien de moi. » Elle lui tend la perche. Zaid sait qu’elle souhaite qu’il lui réponde par le positif, c’est ce qu’elle attend même mais il préfère s’amuser d’elle. Alors, il l’imite. A son tour, il prend un air supérieur et une voix seulement entendue de la bouche d’un riche. « Je vais y réfléchir. » Pour l’instant, il ne fait que la citer mais il enchaîne. « Peut-être ai-je mieux à faire. » C’est ridicule parce que c’est lui-même qui lui a proposé de les rejoindre alors forcément qu’il a envie qu’elle vienne. Il ne garde pas son sérieux plus longtemps et laisse échapper un rire. Zaid n'a jamais été riche et les chances qu'il le soit un jour sont minces mais il a été toujours doué pour les imiter.
Sans qu’il ne s’en rende compte, c’est à leur tour. Il salue simplement le serveur. « Bonsoir. » Voilà le moment de l’angoisse, le moment où il réalise qu’il aurait dû parler un peu moins pour se pencher sur les différentes boissons proposées mais il n’y peut rien, il aime parler avec Alix. Alors, il se défile. Il tourne la tête avec son amie et lui fait signe de commander. Pendant ce temps-là, il finit par lever les yeux vers le menu, en espérant réussir à faire son choix rapidement. Il gratte quelques précieuses secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Sam 20 Fév - 18:18

Elle avait fixé le menu un court instant avant de se rendre compte qu'elle savait déjà ce qu'elle voulait et qu'il était donc inutile de chercher quoique ce soit. Alix s'était donnée pour objectif de tous les goûter avant fin juin. Elle était venue ici pour la première fois l'année dernière et en un an, c'était carrément faisable. Parfois, elle se dit que c'est idiot de faire des paris comme ça, de se donner des objectifs mais, sans ça, elle ne sait vraiment pas à quoi elle occuperait son temps. C'était également une façon pour elle de se rassurer. Si jamais je réussis à atteindre mon but alors, il m'arrivera quelque chose de bien pendant les vacances d'été. Elle espérait qu'un jour, elle arrive à se débarrasser de cela. C'était un peu gamin, c'est vrai mais, c'est dans sa façon d'être.
En plus d'être une enfant dans sa tête, Alix était blindée de fric. Du moins, ses parents étaient assez aisés pour qu'elle puisse avoir tout ce qu'elle voulait en temps normal, en un claquement de doigt. Pourtant, elle n'a jamais rien demandé de plus qu'une enfant ordinaire. Il est vrai qu'elle aurait pu devenir une vraie petite peste, elle aurait pu se sentir supérieure aux autres et adopter un air hautain comme certaines filles qu'elle pouvait rencontrer à l'université. Mépriser les gens aurait pu faire partie de sa personnalité et alors, elle ne fréquenterait que de jeunes personnes venant de son milieu. Mais voilà, elle n'a jamais été ainsi Alix et jamais elle ne le sera. L'argent n'a jamais fait d'elle une petite princesse et des ailes ne lui ont pas poussé dans le dos. Peut-être que si elle avait été ainsi alors, elle n'aurait pas les mêmes amis qu'aujourd'hui et, elle ne traînerait pas avec Zaid parce qu'ils ne sont clairement pas du même monde tous les deux. Peu de personnes savent ce qu'il en ait de son compte en banque et parfois, comme aujourd'hui, comme maintenant, elle essaie de faire comme si elle était cette gamine capricieuse, cette fille qui pensait que tout lui était dû.
Elle relève la tête et annonce à Zaid qu'elle va y réfléchir. Elle essaie de garder son sérieux mais très vite, un léger rire s'échappe de ses lèvres et elle accepte l'invitation s'il veut bien d'elle. C'est idiot comme question puisque c'est lui qui l'a invité. Elle est comme ça la demoiselle, elle a toujours peur de déranger. A son tour, Zaid prend des grands airs. Je vais y réfléchir. Elle le regarde en haussant les sourcils, tout sourire aux lèvres l'air de dire : t'es vraiment sérieux là ?! Et il reprend : Peut-être ai-je mieux à faire. Il se met à rire et elle en fait autant en lui donnant une légèrement tape sur l'épaule.
Quand elle tourne la tête, ils sont déjà au comptoir. Elle qui pensait que ça allait mettre beaucoup de temps. Zaid salue le serveur avant de se tourner vers Alix pour qu'elle commande la première. A tous les coups, il n'avait toujours pas fait son choix. Bonsoir. Je vais prendre un grand Miami avec beaucoup de cerises s'il vous plait. A chaque fois elle arrive à le caser son "beaucoup de..." si bien que je crois que le serveur commence à le comprendre puisqu'il lui adresse un sourire en lui faisant signe de la tête. Oui, il a dû la reconnaître, y a qu'elle pour être aussi exigeante et chiante sans pour autant le vouloir. C'est dans sa nature d'embêter les gens. Toute contente, elle pivote légèrement vers Zaid pour écoute ce qu'il allait demandé à son tour. Un truc bon pitié, comme ça elle pourra lui en voler au cas où ! Comme si elle n'allait pas en avoir assez avec son grand jus de fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Dim 21 Fév - 14:03

≈ be still and know that i'm with you. ≈

Résultat de ses plaisanteries, Zaid se prend une tape sur l’épaule juste au moment où le client devant eux s’efface, leur laissant la place. Il frotte quelque peu son épaule, simulant une vive douleur avec une grimace. « Outch ! » Il s’en moque que le serveur puisse le regarder bizarrement, ça fait un moment que Zaid a appris à ignorer le regard et les différents jugements de ses semblables. A New-York, il vaut mieux. Ici, tout le monde a un avis sur tout et évidemment, la majorité ne peut s’empêcher de l’exprimer même si on s’en moque royalement.
Reprenant son sérieux, Zaid comprend qu’il ne lui reste qu’un court instant afin de faire son choix, juste le temps qu’Alix passe sa commande. C’est bien pour ça qu’il lui fait comprendre de parler la première. Elle doit bien se douter qu’il n’a pas encore choisi. L’idée qu’Alix soit dans la même situation lui effleure l’esprit trop tard. Si ça se trouve, elle est tout aussi embêtée qu’il ne l’est. Finalement, il l’entend passer commande. « Bonsoir. Je vais prendre un grand Miami avec beaucoup de cerises s'il vous plait. » Il sourit en l’entendant. Gourmande comme elle est, Alix ne peut s’empêcher de demander un supplément de quelque chose. C’est la même chose à chaque fois qu’ils viennent ici. Effectivement, il ne se souvient pas d’un jour où elle n’a pas eu cette requête particulière. Le serveur tourne la tête avec lui, il sait qu’il doit demander quelque chose et sans attendre le déluge. Alors, peu convaincu, encore un peu hésitant sur son choix, il dit tout de même. « Mh, pour moi, ça sera une Piña. » Autrement dit, un jus de fruit mixant la noix de coco et l’ananas. La première fois qu’il est venue et qu’il a découvert cette boisson sur le menu, il a forcément fait le rapprochement avec le cocktail alcoolisé Piña Colada. En effet, ici, on retrouve beaucoup de similarités avec les cocktails les plus célèbres. Finalement, il n’a rien pris contentant de la cerise, espérant ne pas le regretter. Le serveur annonce le prix et il devance Alix, payant sa boisson. Certes, Zaid n’a pas beaucoup d’argent. Il doit faire attention à ses dépenses afin de pouvoir économiser ce qu’il s’est fixé par mois mais de temps en temps, ça ne l’empêche pas d’inviter son amie. De plus ici, les prix sont abordables.
Ils remercient le serveur et à leur tour, ils laissent la place, se dirigeant vers les tables mises à disposition. Les deux ont le même reflexe, s’arrêter pour balayer l’endroit du regard à la recherche d’une table de libre. Il y a beaucoup de monde à cette heure, les New-Yorkais sortant soit du travail soit de l’université. Zaid pose son regard azur sur la jolie blonde. « Où est-ce que tu veux t’asseoir ? » Au final, il lui laisse le choix parce qu’il s’en moque. Une table, c’est une table après tout. Il suit son amie lorsqu’elle semble avoir repérer une table. Ils s’y installent. Avant de s’asseoir, Zaid se débarrasse de tout ce qui le couvrait : manteau, écharpe, bonnet, gants. Il pose son skate sous sa chaise, là où il gênera personne. Puis, il reporte son attention sur Alix. « Autrement, tu as des choses de prévues pour le week-end ? » Il est jeudi, c’est une question tout à fait légitime. De son côté, il a prévu de passer du temps au skate parc, de voir Jules et sa mère requière sa présence afin de regarder le robinet de la salle de bain qui ne cesse de couler. Avec le temps et les différentes demandes de ses parents, Zaid est devenu un homme à tout faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Dim 21 Fév - 21:25

Outch ! Alix esquiva un léger sourire avant d'avancer jusqu'au comptoir où le serveur attendait patiemment de prendre leur commande. Comme Zaid n'avait toujours pas choisi, la demoiselle prit les devants. Par chance, elle savait exactement ce qu'elle voulait prendre et elle sortit son portable pour le rayer de sa liste de jus de fruits à goûter une fois qu'elle en eut terminé avec le serveur. Elle le rangea rapidement dans la poche de son manteau pour ne pas passer pour une maniaque, une psychopathe ou je ne sais quoi encore et tourna la tête vers son ami pour savoir ce que lui allait prendre. Mh, pour moi, ça sera une Piña. Elle observa la composition sur le menu et sourit en signe d'approbation. C'était un très bon choix de sa part. Alix ouvrit son sac pour en sortir son porte-monnaie mais, Zaid la devança en tendant un billet au jeune homme. Elle lui lança donc un regard noir. Elle savait pertinemment que Zaid ne roulait pas sur l'or, il devrait vraiment garder son fric pour des choses plus importantes que des jus de fruits surtout qu'elle, elle avait ce qu'il fallait et, ça lui faisait toujours plaisir de payer des trucs aussi minimes soient-ils. Mais, ça semblait lui faire plaisir alors, elle s'approcha davantage pour lui glisser à l'oreille : Merci ! Elle déposa un baiser sur sa joue, lui souris et pris son jus de fruit une fois ce dernier prêt.
Ils balayèrent tous deux la salle du regard. Y a avait pas mal de monde à une heure pareille. Faut dire qu'il y avait les travailleurs, les étudiants, les familles, les couples, les amis... à cette heure, tout le monde est de sorti. Où est-ce que tu veux t’asseoir ? Finalement elle trouva une place au loin alors, elle lui fit signe de la suivre et d'arrêta devant une petite table dans un coin plutôt tranquille. Par ici, ça te va ?! demanda-t-elle par politesse alors qu'elle avait déjà posé son jus de fruit sur la table et qu'elle était en train de retirer son manteau. Elle posa son sac dans le coin près de la fenêtre et s'installa en face de Zaid avant de porter son attention sur lui. Autrement, tu as des choses de prévues pour le week-end ? Alix inspira profondément en posant ses coudes sur la table. Mon frère a rendez-vous avec son avocat, je pense que j'irais avec... Rien de bien joyeux et franchement, elle préférerait rester en dehors de ses histoires pourtant, il restait son frère et elle le défendrait toujours, envers et contre tout. S'il avait besoin d'elle alors, elle répondait présente pour lui. C'était les joies de la famille. C'est ça le problème, contrairement au mariage, on ne choisit pas sa famille et donc, on a d'autres choses : à la vie, à la mort, pour le meilleur comme pour le pire. Elle finit tout de même par sourire Alix parce que la vie restait belle malgré tout.  Sinon, je vais surement réviser un peu. Adoptant une petite moue toute triste, elle lui retourna la question en espérant qu'il avait un meilleur programme qu'elle :  Et toi ? Faut dire que ce n'était pas difficile de faire pire. Le reste du week-end, Alix ne savait pas encore ce qu'elle prévoyait mais, il était jeudi, elle avait encore temps d'y penser. Peut-être que Zaid aurait un moment pour elle, encore !  
Elle s'empressa de goûter son jus de fruits par la suite, fermant les yeux pour le savourer. Du grand spectacle ! Tout ça pour un jus de fruits à la cerise je vous jure parfois, elle en fait trop Alix ! Il est excellent ! Finit-elle par déclarer. Faut dire qu'elle n'est pas difficile la petite blonde. Elle leva alors les yeux vers Zaid pour lui demander d'une toute petite voix toute mignonne : Je peux goûter le tien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Lun 22 Fév - 20:10

≈ be still and know that i'm with you. ≈

N’ayant aucune préférence sur la table qui allait les accueillir, Zaid laisse le choix à Alix. Par conséquent, lorsqu’elle part en direction d’une des rares tables de libres, il la suit sans broncher. Arrivés près de celle qu’elle a choisie, Alix lui demande par politesse sûrement. « Par ici, ça te va ?! » En effet, elle a déjà posé sa boisson sur la table et commence à enlever son manteau qui la couvre du froid. Zaid hoche tout de même la tête pour simple consentement. Vraiment, il s’en moque alors si cette table convient à son ami, elle lui convient également.
Une fois qu’ils sont confortablement installés, Zaid reprend la conversation afin de demander à la jeune femme si elle a déjà des plans pour le week-end. Le jeudi s’achève et il se peut très bien qu’elle sache déjà comment elle allait occuper son week-end ou, bien peut-être pas. Après tout, on dit souvent que les choses de dernières minutes sont les meilleures. De plus, il sait que tout comme lui, Alix n’a pas besoin de beaucoup pour être contente. Il ne compte plus les fois où il lui avait proposé un simple fast food à la dernière minute et où elle s’était tout de même montrée enthousiasme. Zaid entend son amie inspirer longuement ce qui, en règle générale, annonce quelque chose dont on se passerait bien. Encore une fois, c’est le cas. « Mon frère a rendez-vous avec son avocat, je pense que j'irais avec... » Zaid regarde son amie d’un air désolé. Il déteste le fait qu’elle ait à vivre ça, à cause d’une erreur que son frère a peut-être ou n'a peut-être pas faite. Au tout début de l’histoire, elle n’était aucunement impliquée mais cela a vite changé parce que c’est la famille et lorsque ça touche la famille, on se retrouve forcément impliqué. Zaid sait de quoi il parle. Il a deux parents et trois frères et sœurs, il a été impliqué dans de sacrées histoires. Cependant, ce n’est rien comparé à celle que les Westbrook vivent actuellement. Le fils accusé de viol, ça fait forcément parler. De son côté, Zaid ne sait pas trop quoi en penser. Il ne connaît pas suffisamment le frère aîné d’Alix pour savoir si il serait capable d'un tel acte. Alors, il évite de juger. D’ailleurs, il ne le fait pas du tout. Il se contente d’être là pour son amie, de la soutenir parce que c’est son rôle. Zaid pose une main réconfortante sur l’avant-bras de la jolie blonde. « Sinon, je vais surement réviser un peu. » Le jeune homme la reconnaît bien là. Pourtant, il sait que les études de médecine, ce n’est pas ce à quoi elle se prédestinait. Non, c’est plutôt un choix de ses parents. D’ailleurs, il s’estime heureux que ses parents n’aient pas fait de même. Eux, ils l’ont soutenu et c’est tout ce qu’un enfant demande, tout simplement. Malheureusement, Alix n’a pas eu le droit à ça et ça désole Zaid. « Et toi ? » De toute évidence, son week-end s’annonce plus joyeux que celui de son amie. Néanmoins, en guise de soutien, il annonce son programme sans grand enthousiasme. « Oh, tu sais, un week-end parmi tant d’autres. J’ai prévu d’aller au skate parc et de voir Jules. Ma mère a aussi besoin de moi pour réparer le robinet de la salle de bain. » Au fond, c’est vraiment un week-end sans rien d’extraordinaire puisque voir son meilleur ami et aller au skate parc, il fait ça tous les week-ends. Il ne s’arrête pas là et lui demande. « C’est à quelle heure le rendez-vous chez l’avocat ? » Il ne lui demande pas quel jour puisqu'il se doute que c'est samedi.
Sans plus tarder, les deux goûtent leurs boissons. Zaid, il connaît déjà la sienne pour l’avoir choisi à plusieurs reprises mais pour Alix, c’est une première. Sa réaction ne se fait pas attendre. « Il est excellent ! » Il sourit à l’entente de cette remarque. Puis, il la voit le regarder avec ses yeux doux et il voit la question arriver. « Je peux goûter le tien ? » Il a pris l’habitude qu’Alix boive dans ses boissons et pique dans sa nourriture. Heureusement, il est né dans une famille de quatre enfants, il est habitué à partager. Il fait glisser son verre jusque devant la demoiselle puis il pointe du doigt le grand Miami. « Je peux ? » En effet, ce cocktail à la cerise lui donne vraiment envie. Puis, lui aussi il aime boire dans ses boissons et piquer dans sa nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Lun 22 Fév - 22:35

Ce n'est pas un week-end habituel pour la demoiselle puisqu'elle va devoir accompagner son frère chez son avocat. Ce n'était pas la première fois qu'elle le faisait or, à chaque fois, elle se sentait horriblement mal. Ce n'était pas de la honte, c'était le regard que les gens pouvaient porter sur elle alors qu'elle n'y était pour rien et que son frère était peut-être même innocent. C'est facile de s'en prendre à une famille qui a les moyens de faire taire ce genre d'histoires après tout. Alix, elle ne savait vraiment plus quoi penser. Elle savait juste qu'elle devait être présente pour son frère quand il l'avait été lorsqu'ils étaient enfants et comme il le serait toujours si jamais elle avait besoin de lui. Comme une véritable famille, ils se montraient unis alors qu'à la maison, entre quatre murs, ça pétait souvent. Mais peut importe, elle avait l'impression que rien n'y personne ne pourrait les atteindre Alix. Elle se sentait encore invincible et refusait de baisser les bras. Ce n'est pas une cause perdue, se disait-elle, il y a toujours de l'espoir. Du coup, la petite blonde comptait bel et bien se montrer forte comme toujours. Malgré tout, en sentant ma main de Zaid contre son avant bras, elle ne put s'empêcher de sourire en posant la sienne juste au dessus. Une boule se forma en travers de sa gorge et elle déglutis pour la faire disparaître. Zaid, c'était vraiment quelqu'un de bien. Elle savait qu'elle pouvait compter sur lui n'importe quand, pour n'importe quoi. Il sera toujours présent pour elle, toujours de son côté quoiqu'il arrive. C'est ce qu'il dégageait du moins et c'est vraiment ce dont elle avait besoin.
Elle s'empressa de lui retourner la question, impatiente de savoir ce qu'il comptait faire de son côté. Curieuse un peu aussi ! Pourtant, il prit un air blasé, comme si tout cela avait pu l'importance à ses yeux. Oh, tu sais, un week-end parmi tant d’autres. J’ai prévu d’aller au skate parc et de voir Jules. Ma mère a aussi besoin de moi pour réparer le robinet de la salle de bain. C'était du Zaid tout craché : son skate, les potes et la famille. Jamais il ne disait non pour rendre service à quelqu'un. Il était toujours là quand on avait besoin de lui. Et puis, Zaid sans son skate, c'est pas vraiment Zaid. Elle sourit davantage pour lui montrer qu'il avait le droit d'être heureux, enthousiaste parce qu'elle l'était pour lui. Se dire qu'il allait s'éclater, se dire que ses amis étaient heureux, ça lui redonnait le sourire à Alix. Il lui en fallait vraiment peu pour être heureuse. Elle en profita pour faire une petite remarque bien à elle : Donc comme ça, tu sais réparer les robinets de salle de bain ? Intéressant à savoir, je prends note ! Sait-on jamais, le jour où elle aurait un problème côté robinets, elle pourrait toujours faire appel à son ami aha. Zaid lui posa une nouvelle question à laquelle elle dut réfléchir un court instant. C’est à quelle heure le rendez-vous chez l’avocat ? Elle se concentra un moment pour se rappeler ce que lui avait dit son frère. A vrai dire, l'heure exacte du rendez-vous lui avait totalement échappé mais, faut dire qu'on était jeudi et qu'il était prévu pour samedi. Je crois que c'est... 14h grand maximum.  Dans les zones là puisqu'elle s'était dit qu'il lui resterait une bonne partie de l'après-midi pour faire tout ce qu'elle avait envie de faire par la suite. Des choses plus gaies surtout.
Elle s'arrêta de parler quelques secondes Alix parce qu'il fallait vraiment qu'elle goûte son nouveau jus de fruits. Comme toujours, il était vraiment délicieux et elle ne perdit pas une miette de la gorgée qu'elle venait d'avaler. Faut dire qu'elle est toujours du genre à profiter de tout et n'importe quoi, même cette petite chose si insignifiante dans la vie de la plupart des gens. Enfin bref, elle s'empressa de demander à Zaid si elle pouvait goûter le sien, comme toujours et il accepta en poussant le gobelet vers elle. Merci beaucoup. Sourire aux lèvres, elle lui tendit le sien avant même s'il n'eut terminé sa phrase : Je peux ? C'était comme une habitude chez eux de toute façon. Alix, elle ne pouvait pas s'empêcher de manger ou de boire sans lui faire goûter et lui voler les siens par la même occasion. Faut dire qu'elle était vraiment gourmande la miss et puis, c'était également un bon moment de partage, ça lui permettait de découvrir encore plus de choses... Bref, c'est naturel chez elle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Mer 24 Fév - 16:45

≈ be still and know that i'm with you. ≈

Zaid n’aimerait pas être dans la situation que connaît actuellement son amie. Si demain, on lui annonce que Zian ou Faheed sont accusés d’avoir abusé d’une femme, il tomberait de haut. Pour lui, c’est tout à fait impossible que ses frères se retrouvent impliqués dans une telle affaire. Il se doute qu’il en était de même pour Alix avant qu’elle apprenne que son frère se trouverait sur le banc des accusés. Le plus difficile là-dedans, c’est de ne pas savoir si il est vraiment coupable ou bien, si il est innocent. Etant donné qu’il s’agit de son frère, Alix le pense innocent et c’est bien normal. Cependant, il sait qu’au fond d’elle, la belle blonde se pose des questions auxquelles elle n’aura peut-être jamais les réponses.
Ce genre d’accusations, ça peut vite se transformer en quitte ou double. Soit le frère d’Alix est innocent et alors cette triste histoire aura au moins eu le bon effet de les souder encore plus qu’ils ne l’étaient avant. Soit il s’avère être coupable et là, ça détruit des années de relation fraternelle. Cependant, Zaid, il se demande si même après le jugement, Alix cessera d’avoir des doutes. Cette accusation, ce n’est pas rien et ce n’est pas parce que les jurés rendent leur verdict que les interrogations cessent.
Quoiqu’il en soit, lorsqu’il est en compagnie de la jeune femme, le brun évite le sujet. Tout d’abord parce qu’il ne sait pas quoi en dire mais surtout parce que son devoir à lui, c’est de lui changer les idées, à Alix or il n’y parviendra pas en lui parlant sans cesse ce qui la tracasse le plus en ce moment. Alors, il se contente de se tenir au courant de l’avancée des choses. Evidemment, il écoute son amie lorsqu’elle aborde le sujet d’elle-même mais autrement, c’est tout. Zaid, il sait que quoiqu’il arrive, Alix le tiendra au courant et ça lui suffit.
Cependant, parfois sans qu’il ne s’en rende compte, une question totalement anodine de sa part amène le sujet. Comme lorsqu’il demande à la jolie blonde ce qu’elle a prévu de faire pendant son week-end et qu’elle lui répond qu’elle doit accompagner son frère à l’un de ses nombreux rendez-vous avec son avocat. C’est le risque mais Zaid s’y est habitué puisque ce n’est pas la première fois que cela se produit et sans doute pas la dernière. Cependant, ça n’empêche pas son amie de lui retourner la question à laquelle il répond simplement. Il n’a pas envie de lui exhiber son bonheur parce qu’en effet, lui, il est heureux. Cependant, il voit un joyeux sourire sur les lèvres d’Alix alors il sourit lui aussi. « Donc comme ça, tu sais réparer les robinets de salle de bain ? Intéressant à savoir, je prends note ! » Il sourit davantage à l’entente de cette remarque. Il est vrai que Alix a encore certaines choses à apprendre à son sujet comme le fait qu’il est assez bricoleur. « J’ai plusieurs cordes à mon arc, comme tu peux le voir. » Il continue de sourire.
Rapidement, les deux jeunes gens passent à la dégustation de leurs boissons respectives. Cependant, cela ne dure pas longtemps puisque à peine a-t-elle goûté son jus de fruits qu’Alix demande déjà si elle peut en faire autant avec celui de Zaid. Evidemment, le jeune homme ne lui refuse pas et en profite pour faire la même demande. Il affiche un sourire amusé lorsqu’Alix lui tend son jus de fruits avant même qu’il termine sa question. Il s'en empare et sans plus attendre, il prend une gorgée. Le goût est totalement différent du sien mais il l’aime tout autant. Décidemment, ici, ils ne sont jamais déçus. Il lève les yeux vers son amie qui goûte la Piña. « Alors ? » Il lui demande son avis comme bien souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Jeu 25 Fév - 19:54

Quand elle est avec Zaid, elle a tendance à tout oublier Alix. Elle passe l'éponge sur tous les problèmes qu'elle a pu avoir et qu'elle a actuellement. Elle oublie tout ce qui la gêne pour ne prendre que le meilleur, rien que le meilleur. Un sourire, un regard, un tout petit truc de rien du tout de sa part lui redonne le moral, l'énergie qu'il lui faut pour continuer sa vie comme bon lui semble. Zaid, c'est l'un des seuls pour ne pas dire le seul qui arrive à la rendre bien et heureuse même quand rien de va, même sa famille n'arrive pas à lui faire un tel effet. Quand elle se sent mal, elle a juste à penser à lui et directement, elle se remet à sourire. Zaid, c'est son rayon de soleil dans la nuit. Une vraie batterie qui arrive à la rebooster en moins de deux. C'est comme un frère, un meilleur ami, un confident, un modèle, l'amour de sa vie. Il est tout à la fois et c'est ce qu'elle aime chez lui. Elle sait qu'elle pourra toujours compter sur lui, dans les meilleurs comme dans les pires moments. Son frère était accusé de viol et certains de ses amis s'étaient permis de le juger, d'y mette en avis. Y en a même qui ont décidé de s'éloigner d'elle juste le temps que le verdict tombe. Zaid, rien de tout ça. Il se contente d'être présent pour elle, de lui parler lorsqu'elle en a besoin, de lui changer les idées le reste du temps. Elle a l'impression d'être sur un petit nuage quand elle est à ses côtés, ça en deviendrait presque magique. A chaque fois qu'elle se trouve avec lui, elle veut que le temps s'arrête, qu'ils n'aient jamais à se quitter. Ils se complètent, s'entendent à merveille en gros, ils sont fait l'un pour l'autre quoi.
Ils finissent par parler des talents cachés de Zaid qui apparemment sait réparer un robinet. Ca ne doit être qu'un petit truc parmi une longue liste et la demoiselle a hâte d'en savoir plus. C'est ça qui est bien avec Zaid, on en apprend tous les jours à son sujet et à chaque fois, c'est une qualité de plus. Il est vraiment génial ce mec, y a pas à dire ! J’ai plusieurs cordes à mon arc, comme tu peux le voir. Elle ne peut s'empêcher de sourire en approuvant ses paroles d'un geste bref de la tête. Oui, c'est une certitude même. Un jour, je finirais bien par tout savoir de toi, t'inquiètes pas ! Faut dire qu'ils ne se connaissent pas depuis des années non plus. Petit à petit, elle creuse un peu plus Alix et elle le fera jusqu'à ce qu'elle connaisse tout de lui, qu'il n'est plus aucun secret pour elle.
Elle lui demande si elle peut goûter son jus de fruit et lui tend le sien à peine eut-il terminé sa phrase. C'est un peu une habitude entre eux. Y aurait même pas besoin de mots pour cela, encore une fois. Alix goûte donc la Piña pour pouvoir lui donner son avis assez rapidement. Alors ? Elle lui redonne son gobelet en souriant avant de faire tomber le verdict : Plus sucré que le mien. Mais, j'adore ! J'aime les deux en fait ! Grand sourire. Une vraie enfant cette petite Alix. Elle le questionne du regard pour avoir son avis sur le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Mar 1 Mar - 20:14

≈ be still and know that i'm with you. ≈

« Un jour, je finirais bien par tout savoir de toi, t'inquiètes pas ! » Le jeune pakistanais sourit à l’entente de cette remarque. Il sait qu’ils en prennent le chemin. Si les choses continuent de progresser aussi bien entre eux, un jour, Alix pourra dire qu’elle fait partie des rares personnes à connaître Zaid sur le bout de doigts. Au final, elles ne sont pas nombreuses ces personnes : ses deux frères, sa sœur et son meilleur ami. Zaid ne compte pas ses parents dans le lot parce que même si ces deux-là connaissent les moments les plus importants de sa vie et même les anecdotes les plus intimes, il y a certaines choses qu’il ne peut pas aborder avec eux. De son côté, Zaid a aussi envie de connaître tout de son amie mais même si il est plutôt impatient, ça, il veut le faire progressivement, par étapes. Il n’a pas envie de tout savoir d’Alix trop vite et que du jour au lendemain, ces deux-là n’aient plus aucune surprise l’un pour l’autre. Au contraire, lui, il veut être surpris et il veut surprendre, dans le bon sens du terme. Zaid, il ne veut pas qu’elle se lasse de lui pour finir par prendre ses distances. Lui, il veut simplement qu’elle continue d’apprécier sa présence et ça, malgré le temps qui passe. La vérité, c’est que à l’heure d’aujourd’hui, il n’imagine pas sa vie future sans la belle blonde dedans. Impossible. Maintenant qu’il la connait, il ne veut pas la perdre.
Après l’échange des jus de fruits, il est temps de partager les impressions. En premier, Zaid interroge son amie. « Plus sucré que le mien. Mais, j'adore ! J'aime les deux en fait ! » Il la reconnaît bien là, elle est gourmande Alix. Peut-il lui en vouloir alors que lui-même a du mal à résister aux bonnes choses ? Non. Il est très mal placé pour ça. D’un regard, elle lui demande son opinion. « Je suis d’accord. Le mien est plus sucré et du coup, à la longue, je pense que le tien est plus appréciable. » C’est une véritable analyse qu’il lui fait là. Heureusement, il s’est contenté d’un jus de fruits moyen et n’a pas pris un grand verre comme la belle blonde. Trop de sucre tue le sucre. Zaid lui rend son verre et récupère le sien.
Les minutes passent sans que les deux ne s’en rendent compte et petit à petit, les tables autour d’eux se vident. Réalisant que la foule n’en est plus une, Zaid jette un coup d’œil à sa montre qui affiche dix-neuf heures quinze. Il grimace sachant que s’il arrive en retard pour le dîner, sa mère lui passera un savon. Après sa longue et fatigante journée de travail, il s’en passerait bien. En effet, malgré qu’il soit aujourd’hui âgé de vingt-deux ans, ça n’empêche pas sa mère de lui dire le fond de sa pensée lorsque l’envie lui prend. Il relève les yeux vers la jolie blonde qui finit sa dernière gorgée de jus de fruits. Il sourit, amusé lorsqu’il entend les bruits qu’elle fait avec sa paille, n’en perdant pas une goutte. « Je vais te raccompagner chez toi. Ils vont m’attendre pour manger si je traine trop. » Elle connaît la chanson Alix. Elle sait qu’il a une famille plutôt omniprésente. Soudain, il réalise. « A moins que tu ais autre part où tu dois aller ? » Dans ce cas-là, il pourrait également l’accompagner ou au moins, faire un bout du chemin avec elle selon où se situe l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   Dim 6 Mar - 14:05

Alix, elle se rendait compte qu'elle pouvait vraiment parler de tout et n'importe quoi avec Zaid. A vrai dire, même la conversation la plus stupide au monde devenait la plus intéressante à ses yeux. C'est vrai, a quoi ça sert de débattre sur des jus de fruits ? Pourtant en le faisant, non seulement ils apprenaient à se connaître davantage mais en plus de ça, ils faisaient passer le temps à une vitesse incroyable. Je suis d’accord. Le mien est plus sucré et du coup, à la longue, je pense que le tien est plus appréciable. Elle ne pouvait que confirmer ses dires. De toute façon, Alix a toujours préféré les choses acides, piquantes, étranges et surprenantes aux parfums doux et sucrés. Parfois, ça fait du bien, ça rafraîchit mais, y a pas cette petite pointe de folie qu'elle attend. Tu pourras m'en prendre si tu veux, je boirais jamais tout ça ! A chaque fois elle dit la même chose mais, elle parle tellement la petite blonde qu'elle boit encore et encore pour pouvoir continuer et ne pas se déshydrater. Au final, ce jus de fruit à la cerise, elle le terminera comme tous les autres dans le passé et tous ceux qu'elle s'apprêtait à boire dans les années à venir.
Ils parlaient tellement qu'ils n'avaient pas forcément fait attention à l'heure déjà bien avancée. Je vais te raccompagner chez toi. Ils vont m’attendre pour manger si je traine trop. Alix en profita donc pour jeter un oeil à mon portable qui affichait dix-neuf heures quinze. Déjà ? La jeune femme grimaça légèrement. C'est dingue ce que le temps passait vite lorsqu'elle était en compagnie de Zaid. Terminant la dernière petite goutte qu'il restait au fond de son gobelet, elle se leva d'un bond, prête à partir d'une minute à l'autre. Alix savait parfaitement que la famille de Zaid était beaucoup plus stricte et à cheval sur les règles que la sienne. Faut dire qu'elle essayait toujours de respecter l'heure du dîner juste pour ne pas causer plus de soucis à ses parents qu'ils en ont déjà avec son frère qui n'en fait qu'à sa tête. Malgré cela, il n'était pas rare que chacun mange dans son coin par envie ou encore parce qu'elle devait réviser, que son père avait beaucoup de travail, que son frère sortait très bientôt ou autre. Elle faisait un peu ce qu'elle voulait mais, préférait quand même rassurer et soutenir ses parents en ce moment. A moins que tu ais autre part où tu dois aller ? La jeune femme hocha la tête négativement tout en attrapant son manteau. Non, non, je rentre chez moi mais, tu devrais y aller, tu vas être en retard. Je connais le chemin t'inquiètes pas. Elle enfila son manteau, pris son sac et son gobelet vide à la main en attendant que son ami soit prêt. Ils pouvaient au moins sortir du centre ensemble jusque là, ils avaient au même endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: be still and know that i'm with you. (aw)   

Revenir en haut Aller en bas
 

be still and know that i'm with you. (aw)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SEX AND THE CITY :: EASY COME, EASY GO. :: La fin d'une époque.-